Le bronzage de vacances peut continuer après le début de l’année scolaire. Pour conserver un teint hâlé le plus longtemps possible, quelques gestes simples suffiront. Voici trois conseils simples pour tout le monde.

1. Hydratez votre peau

L’hydratation est la clé pour garder votre peau bronzée le plus longtemps possible, buvez suffisamment d’eau chaque jour et utilisez également une crème hydratante. Cela retarde le processus naturel de desquamation, la perte de la couche superficielle de l’épiderme. C’est elle qui contient les cellules tannées. Par conséquent, la desquamation peut accélérer la disparition du bronzage.
Afin de bien s’hydrater pour conserver son bronzage, il y a quelques règles à suivre. Le docteur Michel Cymes explique : « Le visage est agressé par mille et un contaminants et doit être hydraté matin et soir. Quant au corps, « on ne peut oublier aucune partie, des épaules aux fesses, en passant par les cuisses, les bras et les pieds. « 

2. Faire des gommages

S’il faut se méfier du détartrage pour conserver un teint hâlé, il ne faut pas hésiter à exfolier les cellules mortes de la peau. Faire un gommage est vraiment une autre astuce pour entretenir un bronzage. « Exfolier pour éliminer les petites impuretés qui ternissent le teint »
Encore une fois, certaines suggestions sont faites à cet égard. Il est préférable d’utiliser un gommage doux pour ne pas irriter votre peau, de vous limiter à une fois par semaine et d’abandonner les gants de crin très rugueux.

3. Miser sur les bons aliments

Passer à des aliments riches en bêta-carotène est une autre astuce. « C’est un précurseur de la vitamine A, c’est-à-dire que le bêta-carotène est transformé en vitamine A par le foie », détaille le journal SantéMag. Le bêta-carotène, entre autres, stimule la production de mélanine, un pigment présent dans notre corps qui est connu pour donner sa couleur à la peau lors du bronzage. Pour en consommer, il faut se tourner vers certains aliments, notamment les fruits et légumes, comme les melons, les carottes, les pastèques, les abricots et même les tomates.
« On peut en manger tous les jours pendant un mois et demi, mais en petite quantité ».

Share This