Le Hammam, le docteur silencieux


L’histoire du hamman, appelé aussi « bain maure » ou « bain turc », est ancienne puisqu’elle remonte à l’époque gréco-romaine, notamment lorsque l’Empire Romain s’étendait jusqu’à l’Orient.

hammam biarritzEn effet, l’architecture des bains grecs et des balnea romains inspirèrent l’architecture et le concept de ces bains de vapeur et des hammams.

Utilisé à des fins d’hygiène et de purification, le hammam s’est vu attribué le surnom de « docteur silencieux » en orient. Des médecins proclamèrent que le hammam constituait un bon traitement contre les maladies mentales. Avicenne, le célèbre médecin arabe du moyen âge contribua aussi à répandre l’idée que le hammam est le meilleur moyen de se maintenir en bonne santé.

Au moyen-âge, les hammams sont extrêmement nombreux en terres islamiques et leur fréquentation recommandée. Non seulement l’hygiène entre dans les prescriptions religieuses mais elle fait partie de la qualité de vie. Le hammam est un lieu d’intense sudation. On ouvre ainsi les pores pour excréter les impuretés. La pâte de beauté contribue au nettoyage de la peau. Dans Al-Andalus, par exemple, on utilise à cet effet une terre saponaire de Tolède. Les onguents et les parfums ont leur utilité. Ces derniers sèchent les humeurs en excédent à l’intérieur du corps humain, ils réduisent les vents rebelles, fortifient les membres intérieurs (organes) et finalement purifient l’air pestilentiel. De plus, « la respiration parfumée produit une sensation immédiate de bien être, le parfum purge merveilleusement le cerveau ».
Le docteur Robertson de l’Essex mentionna qu’il était bon contre « la constipation, la bronchite, l’asthme, la fièvre, le choléra, le diabète, l’œdème, la syphilis, la calvitie, l’alcoolisme » !
Cette énumération nous fait sourire et nous vaudrait sans doute l’ire du Conseil de l’Ordre des Médecins.
Mais il est prouvé que la chaleur combinée à l’humidité favorise la dilatation et l’assainissement des pores, facilite l’élimination des toxines et des bactéries. La vapeur du hammam facilite la respiration car elle ouvre les voies respiratoires et peut donc favoriser la guérison d’un rhume. Les voies nasales dégagées favorisent une meilleure oxygénation du cerveau, d’où la sensation de bien-être. Les tensions musculaires et les rhumatismes sont apaisés. C’est un formidable anti-stress. Les naturopathes connaissent bien toutes les vertus du hammam. L’alternance des bains de vapeurs et des douches fraîches permettent de relancer la circulation sanguine, de tonifier la peau et de renforcer l’organisme.
Faire une séance de hammam, c’est tout simplement s’offrir une cure de santé !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.